Sport Sécuritaire

SURVOL

Commonwealth Sport Canada s’engage au maintien d’un environnement sûr, respectueux et courtois pour tous ses membres, libre de tout comportement inapproprié. CSC a une politique de tolérance zéro pour toute forme d’abus, d’intimidation, de harcèlement et de maltraitance et a mis en œuvre des politiques, procédures et une formation obligatoire pour tous ses employés, membres du conseil d’administration, membres individuels, membres de comités, agents SportSTAGES, superviseurs d’organisations d’accueil, en plus des membres de l’équipe de Mission.

POLITIQUES

Politique de vérification des antécédents (R.2017.09.13)
Pour assurer que CSC crée et maintienne un environnement sûr et afin d’assurer le jumelage approprié d’un bénévole à la tâche à accomplir, tous les membres du conseil d’administration, les membres individuels, les membres du personnel de Mission (y compris mais sans s’y limiter : opérations, soins de la santé, communications), les agents SportSTAGES, les Homologues des agents SportSTAGES au sein de l'organisme hôte et les Superviseurs des agents Sport STAGES au sein de l'organisme hôte doivent se soumettre à un processus de vérification des antécédents basé sur les dix étapes recommandées par Bénévoles Canada. Les coûts associés à la vérification des antécédents des bénévoles seront budgétés annuellement comme coût relatif à la conduite de nos affaires.

 

Tout le monde est conscient qu’une vérification des antécédents judiciaire n’est que complètement fiable qu’à la date à laquelle les résultats sont communiqués. Pour cette raison, CSC exige que tous ses bénévoles signent une Déclaration d’infraction indiquant qu’il n’y a toujours PAS de condamnation en vertu du Code criminel du Canada jusqu’à la date indiquée sur la déclaration depuis la réception de la dernière vérification accrue des renseignements de la police (E-PIC) ou de la vérification des antécédents en vue d’un travail auprès des personnes vulnérables (VAPV) par CSC.

 

Politique de conduite (2020.06.19)

Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport, v5.1 (2021.03.11)

Politique sur les commotions cérébrales (2021.04.22)

 

Politique et procédures de sécurité pendant les Jeux – Seront mises en œuvre pour Birmingham 2022

Programme canadien antidopage (2020.10.27)

Commonwealth Sport Canada (CSC) a adopté le programme canadien antidopage 2021 (PCA) qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Le PCA est conçu pour prévenir, dissuader et détecter le dopage et sert à protéger l’intégrité du sport et les droits des athlètes propres. Pour en apprendre davantage, visiter : Programme canadien antidopage | Centre canadien de l'éthique dans le sport (cces.ca)   

 

EXIGENCES DE FORMATION EN MATIÈRE DE SPORT SÉCURITAIRE

Commonwealth Sport Canada s’est associé avec Respect Group pour outiller les gens à comprendre et prévenir l’intimidation, l’abus, le harcèlement et la discrimination. Le programme Respect au Travail sera suivi par tout le personnel et les bénévoles qui travaillent dans une fonction administrative sans contact avec l’équipe des Jeux. Le programme de Respect et Sport pour les leaders d’activité sera suivi par toutes les personnes qui ont un contact direct avec les athlètes de l’équipe des Jeux. Tous les frais sont assumés par Commonwealth Sport Canada.

Respect au travail a été développé pour fournir aux organisations de toutes tailles, peu importe l’industrie, un outil standardisé permettant à votre équipe d’acquérir les compétences nécessaires pour prévenir l’intimidation, l’abus, le harcèlement et la discrimination. Respect au travail est une solution entièrement externalisée disponible à toutes les organisations. Il s’agit d’un programme d’éducation en ligne qui autonomise les employés à :

  • Comprendre l’effet de l’intimidation, de l’abus, du harcèlement et de la discrimination en milieu de travail.
  • Reconnaître ces comportements nocifs et quoi faire, que vous en soyez une victime, un agresseur, un témoin ou une tierce partie.

 

Respect et Sport pour Leaders d’activité offre une formation web conviviale et stimulante pour les leaders sportifs de tous les niveaux. La formation :

  • Outille et sensibilise les leaders jeunesse, les entraîneurs et les officiels à la prévention de l’intimidation, de l’abus, du harcèlement et de la discrimination.
  • Fournit des outils formation qui permettent à tous les entraîneurs et leaders jeunesse de devenir de meilleurs modèles pour leurs jeunes athlètes.

 

PROCÉDURES DE PLAINTE

Les personnes qui rapportent des incidents de « maltraitance » (abus (sexuel, psychologique, physique), négligence, intimidation ou harcèlement) devraient communiquer avec Brian Ward, agent de sport sécuritaire de CSC à safesport_wwdrs@primus.ca. Cet agent indépendant est supplante le personnel de Commonwealth Sport Canada et met en œuvre les politiques appropriées telles que requises par les preuves ou un rapport de situation. Tout contact avec l’agent de sport sécuritaire est confidentiel, assujetti à certaines limites juridiques.

*Sport sécuritaire – signalement urgent (harcèlement et abus) safesport_wwdrs@primus.ca

Les personnes qui rapportent une infraction, peu importe sa nature, à l’exception de la « maltraitance » sont encouragées à soumettre leur rapport d’infraction (ou « plainte ») conjointement avec un bref résumé de l’objet de la plainte à un « organe responsable », en temps opportun. Un « organe responsable » peut être une personne et, selon les circonstances, peut inclure : un gestionnaire, le chef de la direction, un membre du conseil d’administration ou un membre du comité des ressources humaines. Si la plainte met en cause le chef de la direction, elle devrait être déposée auprès du comité des ressources humaines ou du conseil d’administration.

RESSOURCES EXTERNES

Ligne d'Assistance

 

La Ligne d’assistance est un service d’écoute et de référence qui a pour but d’encourager les gens à parler ouvertement et à valider leurs inquiétudes devant des situations qui leur semblent inacceptables. Les victimes de harcèlement, d’abus ou de discrimination, ou encore les témoins de ces situations, trouveront sur la Ligne d’assistance une oreille attentive qui les aidera à identifier les options pour y remédier. Ses téléphonistes ne porteront pas de jugement ni ne sous-estimerons le sérieux des allégations.

Le Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (v5.1) sert de fondement à l’élaboration d’une stratégie de mise en œuvre coordonnée pour prévenir et contrer la maltraitance à tous les niveaux du système sportif canadien et pour tous les participants (athlètes, entraîneurs, officiels, administrateurs, praticiens, etc.). Le CCUMS est le résultat d’un vaste processus de consultation qui a fait appel à la perspicacité et à l’expertise du système sportif et d’experts externes en la matière.

Formation sur la sécurité dans le sport (Association canadienne des entraîneurs)
Le Code de conduite universel pour prévenir et contrer la maltraitance dans le sport (CCUMS) aspire à ce que tous les milieux sportifs soient exempts d’abus physiques, sexuels et psychologiques. Le module de formation sur la sécurité dans le sport est orienté en ce sens. Elle outille les entraîneurs, les administrateurs et les autres intervenants afin qu’ils puissent prendre des décisions favorisant le bien-être physique et psychologique des athlètes, et donne aux organismes sportifs les moyens de bâtir une culture propice à leur succès.

Le Mouvement Entraînement responsable : (MER) est un appel à l’action pour les organismes sportifs à mettre en œuvre l’entraînement responsable à travers le Canada – sur le terrain et à l’extérieur de celui-ci. Les trois étapes du MER sont la Règle de deux, vérification des antécédents, et formation sur l’éthique