ÉQUIPE CANADA - Jeux du Commonwealth de 2022 à Birmingham, Angleterre

La Canada remporte quatre médailles aux épreuves individuelles de gymnastique rythmique au Jour 9 à Birmingham

Le 6 août 2022 – Deux jours après avoir remporté la médaille d’or à la finale par équipes des Jeux du Commonwealth, les gymnastes rythmiques canadiennes ont à nouveau impressionné la foule avec leurs performances individuelles en finale du cerceau, du ballon, des massues et du ruban.

Pour débuter la compétition, Carmel Kallemaa de Barrie, en Ontario, a été la deuxième à s’exécuter sur le tapis en finale du cerceau au son de Sugar Plum Raid de Benjamin Wallfisch. Les juges l’ont récompensée de 28.200 points, ce qui lui a mérité la troisième place, à peine 5 dixièmes derrière la médaillée d’or. Sa coéquipière Tatiana Cocsanova a obtenu une note de 27.100 points et a terminé cinquième.

Pour Tatiana Cocsanova, c’est d’être entourée de tant d’athlètes de sports différents qui l’a impressionnée aux Jeux du Commonwealth. Elle a déclaré :

« Les Jeux du Commonwealth sont un très gros événement donc je suis très heureuse d’avoir été choisie pour y participer. C’était une très belle expérience car c’était la première fois où j’étais entourée de tant d’athlètes de plusieurs autres sports », a-t-elle partagé. « Habituellement, nous sommes toutes des gymnastes rythmiques mais ici, j’ai eu la chance de rencontrer d’autres athlètes, d’en apprendre un peu plus au sujet de leur entraînement et j’ai vraiment adoré mon expérience. »

Peu après la finale du cerceau, Tatiana Cocsanova et Suzanna Shahbazian, toutes les deux de Montréal, ont pris part à la finale du ballon, méritant des notes de 28.200 et de 29.050 respectivement. Shahbazian a remporté la médaille d’argent et Cocsanova a terminé sixième.

Suzanna se décrit comme étant une personne à carapace dure de l’extérieur mais douce à l’intérieur.

« Ce qui me rend forte c’est que j’ai eu plusieurs mauvaises expériences et que malgré ça, je n’ai jamais abandonné », a partagé Shahbazian. « Je me lève à tous les jours et je vise l’or, car je sais qu’un bon travail est toujours récompensé. »

Grâce à une autre solide performance sur le tapis, Carmel Kallemaa rentrera à la maison avec une troisième médaille, d’argent cette fois-ci, obtenue en finale des massues. Avec un pointage de 29.100, Kallemaa était sur les trousses de la médaillée d’or d’Australie Alexandra Kiroi-Bogatyreva (29.400) et a devancé la Malaisienne Izzah Binti Amzan (28.600).

Kallemaa s’entraîne sous sa mère Janika Mölder, ancienne championne du monde de gymnastique rythmique.

« Je crois que je suis l’une des athlètes les plus chanceuses, selon moi, tout le monde devrait pouvoir vivre une telle expérience avec ses parents, si possible », a déclaré Kallemaa. « De pouvoir compter sur elle, 24 heures sur 24, sur son soutien, son amour, ça m’aide beaucoup et c’est fantastique. »

La dernière épreuve de gymnastique rythmique du programme des Jeux du Commonwealth était celle du ruban, où la Canadienne Carmel Kallemaa a obtenu une note impressionnante de 27.500, suffisante pour la médaille de bronze.

« C’est incroyable, premièrement c’était mon rêve de de participer à cette compétition », a avoué Kallemaa. « Au début, je n’osais même pas rêver aux finales, je pensais seulement me qualifier. Une fois qualifiée, j’espérais participer à au moins une finale individuelle mais de me qualifier à trois finales et de gagner une médaille dans chacune d’elles, c’est fantastique et je suis tellement heureuse. C’est l’une des meilleures journées de ma vie ! »

Pour les résultats complets, visitez le site de Birmingham 2022.