ÉQUIPE CANADA - Jeux du Commonwealth de 2022 à Birmingham, Angleterre

Deux médailles d’or et une d’argent pour le Canada en clôture de la compétition de judo des Jeux du Commonwealth

Le 3 août 2022 – Les judokas canadiens ont récolté un total de huit médailles, dont quatre d’or, aux Jeux du Commonwealth se déroulant à Birmingham, au Royame-Uni.

Trois de ces médailles ont été décrochées au dernier soir de la compétition au Coventry Arena, après que les quatre Canadiens en lice se soient qualifiés pour la ronde des médailles en matinée. Comme l’avait prédit l’entraîneur-chef de l’équipe nationale Antoine Valois-Fortier, tous les membres de la délégation canadienne ont joué les médailles à cette quatrième présentation de la discipline aux Jeux du Commonwealth.

En finale des hommes de -100 kg, le Montréalais Shady ElNahas affrontait son compatriote Kyle Reyes, qui vit et s’entraîne au Japon. Les deux Canadiens avaient amorcé le tournoi de côtés opposés du tableau, ce qui a ouvert la porte à cette finale de rêve. En préliminaire, ElNahas a disposé par ippon de Tevita Takayama de Fiji en quart de finale, puis de l’Anglais Harry Lovell-Hewitt en demi-finale. Reyes a connu un parcours similaire, s’imposant rapidement contre le Néo-Zélandais Jason Koster en quart de finale avant de briser, à l’image d’ElNahas, le rêve d’or à domicile pour l’Anglais Rhys Thompson.

La finale Reyes-ElNahas s’est décidée par waza-ari en temps supplémentaire lorsque Reyes s’est fait surprendre après que les deux hommes soient tombés au sol. La décision de l’arbitre a été maintenue après la reprise vidéo. ElNahas est donc le champion des Jeux du Commonwealth chez les hommes de -100 kg.

« C’est agréable de gagner. Je n’avais pas fait beaucoup de compétitions dernièrement, donc c’était un bon tournoi pour s’y remettre et voir où je me situais. Et quel beau résultat pour Kyle et moi de se retrouver en finale! Je l’adore. Ça a été un super combat, et deux médailles en finale pour le Canada, c’est assez génial. »

Les deux judokas se sont étreints à la fin du combat.

« Ça a été un match serré, raconte Kyle Reyes. J’ai beaucoup aimé, même si j’ai perdu. Shady est un rival et un bon ami à la fois. Nous avons une bonne relation. »

Renouant avec la compétition un mois seulement après avoir été opéré, Marc Deschênes a entamé le tournoi chez les +100 kg contre le Chypriote Gianni Antoniu, qu’il a dominé par ippon en 1.39, avant de réserver le même sort à son adversaire en demi-finale, l’Australien Liam Park. Dans le match pour la médaille d’or, Deschênes affrontait le Néo-Zélandais Kody Andrews. Après avoir réussi à amener Andrews au sol, Deschênes a eu besoin de deux tentatives pour le soumettre. Le combat a duré à peine 57 secondes. Après le match, Deschênes l’a qualifié de « plutôt amusant ». « Je n’ai pas eu beaucoup de préparation, mais je voulais vraiment être ici, alors j’ai fait les choses un peu plus rapidement. C’est toujours agréable de représenter son pays sur la scène internationale, j’ai vraiment aimé mon expérience. »

Coralie Godbout (Saint-Charles-de-Bellechasse, Qc) a été rapidement défaite par son adversaire écossaise à son match pour la médaille de bronze. Elle termine cinquième.

L’avenir du judo canadien semble brillant.

Consultez le site Web d’Équipe Canada 2022 pour toutes les actualités et le guide média pour des renseignements détaillés sur les athlètes.